Domoticz Strecht

Installer Domoticz sur Raspbian Stretch

Dans Centrale par BelkeenLaisser un commentaire

Le but de l’article est de détailler les différentes étapes pour installer Domoticz sur un Raspberry sous Raspbian Stretch. Ces étapes n’engagent que moi, à vrai dire certains ne les ferai pas dans le même ordre, ou en ferai d’autres…

La liste des objets nécessaires à cette procédure :

Je passe alors sur les procédures d’installation de l’OS sur la carte SD du Raspberry. Google est assez renseigné sur le sujet. Si besoin je ferai un article sur le sujet malgré tout.

Configuration initiale de Raspbian Stretch

Donc l’OS est sur la carte SD et votre Raspberry démarre sur votre écran.
Premièrement, on se connecte au système avec les login et mot de passe suivants : pi et raspberry.
Attention, par defaut le clavier est en QWERTY.
En premier lieu, je tape :

sudo raspi-config 
Stretch Raspi Config
Localisation du système

Ainsi dans le menu “localisation”, on va retrouver tous les réglages concernant la langue, le clavier et l’heure.

Stretch Raspi Config Localisation

Commençons par la partie “locale”, qui détermine alors la langue du système.

Stretch Raspi Config Langue

Il faudra décocher d’abord la ligne en_GB.UTF-8 UTF-8 et ensuite cocher la ligne fr_FR.UTF-8 UTF-8

Stretch Raspi Config Langue en
Stretch Raspi Config Langue fr

Un menu demandera confirmation de l’utilisation de fr_FR.UTF-8.

Stretch Raspi Config Langue fr UTF

La langue est configurée, cela s’appliquera donc au prochain démarrage du système. Passons ensuite au réglage de l’heure. Très important pour installer Domoticz, car le serveur prendra l’heure du système. On retourne dans “Localisation”, puis sur la ligne “Timezone” :

Stretch Raspi Config Heure

Plusieurs menus vont s’enchaîner, dans mon cas, je vais choisir le fuseau horaire de Paris, en réalité si vous souhaitez quelque chose de différent, vous pouvez appliquer la même méthode.

Stretch Raspi Config Heure Continent
Stretch Raspi Config Heure Ville

Vous avez réglé l’heure du système. Dernière étape de la “Localisation”, le clavier.

Stretch Raspi Config clavier

Ici, si vous avez un AZERTY tout ce qu’il y a de plus classique, voilà la marche à suivre :

Generic 104-key PC > Other > French > French > The default for the keyboard layout > No compose key

Voilà au prochain démarrage du système votre clavier sera en AZERTY, ce qui sera, par exemple, plus pratique pour taper les lignes de codes pour la connexion wifi.

Activation du SSH

Dernière chose à faire dans raspi-config avant de quitter, activer le SSH, qui permettra par la suite de débrancher votre raspberry de l’écran et de le prendre à distance, grâce à Putty par exemple.
Pour cela aller sur la ligne “Interfacing” :

Stretch Raspi Config interfacing

Puis sur la ligne SSH, une nouvelle fenêtre demandera si vous souhaitez l’activer :

Stretch Raspi Config interfacing SSH
Stretch Raspi Config interfacing SSH enabled

Il ne reste plus qu’a quitter raspi-config via le bouton FInish. Eventuellement le système vous demandera si vous souhaitez rebooter le système, dites “oui” sinon tapé la ligne suivante au retour de la page d’invite de commandes :

sudo reboot 

Si vous êtes en ethernet, vous pouvez dès maintenant utiliser le SSH, et si vous n’avez pas besoin du wifi, vous pouvez oublier la prochaine section.

Configuration du wifi sur Raspbian Stretch

Votre système a rebooté, il faut vous reloguer avec les mêmes identifiants d’origine, mais attention, normalement maintenant vous êtes en AZERTY.
On va ouvrir le fichier de configuration du wifi :

sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf 

il faut rajouter les lignes suivantes, en remplaçant ce qu’il y a entre guillemets par les bonnes valeurs :

network={

ssid="reseau_wifi"

psk="mdp_wifi"

}

Un nouveau reboot :

sudo reboot 

On se reconnecte de nouveau, on va vérifier que la configuration est bien prise en compte.

ifconfig 

Normalement différents paragraphes vont apparaître, celui qui nous intéresse en particulier, c’est le wlan0 :

Normalement, la valeur inet doit être remplie par une suite de chiffres de cette forme xxx.xxx.xxx.xxx. Si c’est le cas, c’est que votre raspberry est connecté au wifi. Vous pouvez aussi vérifier en effectuant un ping sur google par exemple :

ping www.google.fr

Cette commande va essayé toutes les secondes de contacter les serveurs de Google. Une ligne va donc s’ajouter toutes les secondes, vous devez faire un appui sur les deux touches “Ctrl”+”C” pour arrêter la commande. Si tout ce passe bien vous devriez avoir une réponse de ce style là :

Maintenant que vous êtes connecté, et que vous avez récupérer votre adresse IP, vous pouvez vous aussi passer en SSH.

Sécurisation de la connexion au système

On va maintenant “sécuriser” la connexion au système. Pour cela, on va alors créer un nouvel utilisateur :

sudo add user nom_utilisateur

Plusieurs champs seront à remplir pour la création de compte. Une fois terminé, il faudra ensuite lui attribuer les mêmes droits que l’utilisateur “pi”.

Premièrement, on va accéder au fichier de configuration des droits de commandes :

sudo visudo

Et on ajoute la ligne suivante :

nom_utilisateur ALL=(ALL) NOPASSWD: ALL

On sauvegarde et quitte le fichier. Pour vérifier que le nouvel utilisateur possède bien les bons droits, on déconnecte donc l’utilisateur “pi” du système :

logout

et on se connecte, ensuite, avec le nouvel utilisateur et son mot de passe défini à la création.
On va pouvoir, ainsi, supprimer l’utilisateur “pi” :

sudo deluser --remove-home pi

et changer le mot de passe “root” :

sudo passwd

Installer Domoticz sur Raspbian Stretch

Avant de pouvoir, enfin, installer Domoticz, il faut mettre à jour le système. D’abord, mettons à jour la liste des packages :

sudo apt update
Stretch update pour installer Domoticz

Et maintenant, mettre à jour les packages détectés :

sudo apt upgrade
Stretch upgrade pour installer Domoticz

Voilà système à jour, reste à lancer la commande pour installer Domoticz :

sudo curl -L install.domoticz.com | bash

Au bout quelques lignes d’affichées, un menu informatif apparaît à l’écran :

Stretch installer Domoticz etape 1

Puis un nouvel écran, demandant les protocoles devant être pris en charge, dans mon exemple, je prendrais uniquement Http :

Stretch installer Domoticz etape 2

L’écran d’après défini le port utilisé par Domoticz. Encore ici, dans mon exemple, je prendrai 80, qui est en fait le port standard des serveurs web.

Un dernier écran de configuration demande le dossier pour installer Domoticz. Je laisse la valeur par défaut :

Stretch installer Domoticz etape 3

Enfin un écran, vous informe que l’installation est terminée, et vous donne les adresses auxquelles le serveur est accessible (masqué sur l’image).

Stretch installer Domoticz etape 4

Domoticz et SSL

Si vous tester d’accéder à Domoticz via une des adresses données par cette dernière fenêtre, vous aurez un refus de connexion sur votre navigateur.
Malheureusement, comme sous Jessie, les librairies SSL ne sont pas intégrées dans l’installation de l’OS. Il faut donc les rajouter de manière “manuelle”. Deux lignes :

sudo wget http://security.debian.org/debian-security/pool/updates/main/o/openssl/libssl1.0.0_1.0.1t-1+deb8u8_armhf.deb
sudo dpkg -i libssl1.0.0_1.0.1t-1+deb8u8_armhf.deb
Problématiques SSL sur Domoticz 8153

A l’heure où j’écris ces lignes, il y a des conflits entre la version Domoticz stable (8153) et la dernière version SSL disponible (8u8). La version 8153 de Domoticz ne semble fonctionner uniquement qu’avec le SSL 8u6.
Deux solutions, si vous avez le package 8u6 sur l’un de vos Raspberry, l’installé sur celui que vous être en train de mettre en place. Sinon, la version beta de Domoticz (9389) est compatible avec le dernière version SSL.
Je continue mes recherches concernant cette problématique et je viendrai mettre à jour cet article avec mes trouvailles.

Une fois ce soucis de SSL résolu, ou temporairement résolu, vous avez maintenant accès à l’interface Web de Domoticz, et vous pouvez commencer à l’utiliser.

Après avoir installer Domoticz, on peut maintenant le configurer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.